Les 3 piliers naturels pour lutter efficacement contre l’arthrose

L’arthrose est une maladie dégénérative du cartilage de nos articulations. Face à ce constat, la réalité est que nous ne sommes pas tous égaux. Certains la développeront plus vite, plus jeune que d’autres. Le fait est qu’on ne peut pas échanger notre corps au service après vente. Vous n’avez donc d’autres choix que de faire avec.

On vous a diagnostiqué de l’arthrose. Vous devez désormais vivre avec. Mais rassurez-vous il n’est pas trop tard pour réagir et assainir cette merveilleuse machine qu’est votre corps.

Pour bien agir, il va falloir agir sur trois piliers essentiels. Mais avant cela, il faut d’abord bien identifier nos ennemis et complices de Mme Arthrose.

 

Les alliés de l’arthrose

L’arthrose ne travaille pas seule. Elle a des acolytes, des complices qui lui permettent de s’installer confortablement dans vos articulations.

Les voici.

L’utilisation répétée de votre articulation :

Ce n’est une surprise pour personne. Si vous forcez sans  cesse sur vos articulations, elles s’useront plus vite, sans forcément que vous y mettiez de la force. Le corps, c’est comme une voiture ou un vélo (pour les écolo). Ça s’use et si vous utilisez excessivement votre articulation sans travailler la souplesse de votre fascia ou des muscles qui les entourent, vos cartilages vont finir par fatiguer.

La mal-bouffe :

De nombreux aliments favorisent l’inflammation liées à votre arthrose : la viande, le lait de vache, le gluten (en tout cas chez certaines personnes), les produits transformés bourrés d’additifs, de conservateurs ultra-nocifs pour le corps, les fruits et légumes traités aux pesticides, la friture, …

Eliminez toutes cette mal-bouffe est incontournble pour soigner son arthrose (et sa vie).

Le stress et les mauvaises émotions :

Le stress et les autres mauvaises émotions vont susciter des tensions et des contractures musculaires. Elles peuvent notamment apparaître au niveau des cervicales et s’accompagneront de  bon d’autres symptômes nocif pour votre santé de manière générale. Il faut donc supprimer de votre cerveau les mauvaises émotions : stress, colère, jalousie, sentiment d’impuissance, frustration, déprime.

Luttez autant que vous pouvez contre ces émotions qui représentent un carnage pour votre santé sur le long terme.

Je vous invite à vous rendre sur cet article qui liste les différentes pathologies qui peuvent être liées au stress.

Le danger des mauvaises postures :

On sous-estime l’impact des mauvaises postures sur le corps. Une légère tendance à courber le dos ou se pencher sur le côté n’aura pas d’incidence sur une journée. En revanche elle va causer bon nombre de déséquilibres si on fait le bilan après des mois, des années, voire des décennies.

En ce qui me concerne c’est clairement elles qui ont filé un coup de main à Mme Arthrose pour qu’elle s’installe dans mes cervicales. Je travaille dans les bureaux depuis plus de 10 ans. Après une décennie de dure labeur, et de mauvaises postures involontaires, la sanction est tombée, et est douloureuse…

Les anti-inflammatoires, une belle arnaque :

Dans ce blog, je ne vais pas mâcher mes mots. Les anti-inflammatoires sont pour moi une parfaite arnaque pour nous, patients. Ils vont certes réduire vos douleurs, mais par quels moyens ? Par magie ! Car, en aucun cas ils ne vont vous faire repousser votre cartilage, ou réduire vos ostéophytes. 

C’est quoi une inflammation

Pour bien comprendre, il faut d’abord savoir ce qu’est une inflammation. C’est la partie un peu technique de l’article. Mais ça fait pas de mal.

L’inflammation est une réaction du corps qui se défend en cas d’agression. En d’autre terme, elle est là pour nous aider. Le corps produit des substances qui entrainent la douleur et la dilatation des vaisseaux, expliquant la chaleur, les rougeurs, les œdèmes.

Ces substances sont les suivantes :

  • Prostaglandines : dilate les vaisseaux, provoque la douleur.
  • Prostacyclines : empêche la formation de plaquettes, dilate les vaisseaux.
  • Interleukines : protéines naturelle qui activent le système immunitaire.

L’ensemble de ces substances est sécrétée grâce à des oxydoréductases (COX 2) qui provoque la réaction. 

Les rôle des anti-inflammatoires, ou la censure du corps

Les anti-inflammatoires, pour réduire le phénomène d’inflammation, agissent directement sur la COX, à l’origine du mécanisme anti-inflammatoire.

Deux choses me chagrinent. D’abord, l’inflammation est certe  douloureuse, mais n’en n’est pas moins utile ! Le corps lance un message : « Attention, là il y a un problème, je fais de mon mieux pour réparer tout ça, de ton côté, soit plus vigilant! ». Les anti-inflammatoires ferment le clapet du corps ! C’est de la censure pure et dure ! Il veut nous lancer un message et on lui claque la porte au nez et c’est une grossière erreur ! Dans certains cas où la douleur est trop vive, on peut avoir recourt aux anti-inflammatoires. Mais ne comptez pas sur eux pour guérir sur le long terme.

Par ailleurs, supprimer la production des COX n’est pas sans incidence sur la digestion. La plupart des anti-inflammatoires actuels ne font pas le tri. Ils suppriment les COX 2 à l’origine de la production des substances citées plus haut. En revanche, le COX 1 aide à la digestion en produisant du mucus protégeant les parois de l’estomac. Vous allez donc endommager votre système digestif. C’est pour cela qu’on vous incite toujours à prendre des AINS pendant les repas.

Comment réduire ses douleurs ?

Voici selon moi les principales causes qui expliquent notre situation. Mais inutile d’en choisir une plus que l’autre car dans la plupart des cas, on est sur une combinaison des différentes causes. N’est-ce pas ?

Si vous avez identifié les causes de votre arthrose , il ne vous reste donc plus qu’à vous attaquer directement à elles pour inverser la tendance. Alors oui, c’est certes plus facile à dire qu’à faire, mais ça a bien fonctionné pour moi. Vous pouvez en faire autant !

1 – Soigner votre alimentation

Il est temps de changer d’état d’esprit et de fournir à votre corps tout ce dont il a besoin pour bien lutter contre les déséquilibre :

  • Mangez des fruits et des légumes
  • Éviter la mal-bouffe
  • Faite un mois sans gluten et testez votre sensibilité
  • Soigner votre équilibre acido-basique (résulte des 2 premières actions)
  • Apportez les micro-nutriments essentiels : oligo-éléments, oméga 3, vitamines
  • Réduisez les consommations d’alcool et/ou de tabac
  • Bannissez les anti-inflammatoires de votre vie.
  • Soignez-vous naturellement :
    • avec des plantes : harpagphytum, alflfalfa…,
    • avec des super aliments : curcuma, gingembre, choux rouge,
    • en jeûnant !

Vous êtes sceptique. Je peux comprendre. Mais soyez un septique positif => testez d’abord !

Il est temps d’intégrer à votre quotidien les alicaments ! Rendez-vous sur mon article « Les 5 aliments essentiels contre l’arthrose« .

2 – Évitez les mauvaises postures et les mauvais mouvements

Analysez les mouvements de votre corps et réduisez ceux susceptibles d’être à l’origine de vos douleurs.

Pensez à votre confort la nuit. Achetez vous un matelas et un oreiller de compète. C’est essentiel. On passe la moitié de notre vie dans un lit à dormir. Je vous conseille cet oreiller.

 

 

Supprimer vos raideurs matinales. Faites des exercices le matin pour dérouiller vos articulations. Les personnes qui ont de l’arthrose se sentent raides comme un piquet au petit matin, un phénomène apparemment scientifiquement expliqué ! (je n’ai pas encore remis la main sur l’article intéressant qui en expliquait les raison mais ça viendra). 

Musclez-vous ! Et Étirez vous ! L’un ne va pas sans l’autre. Je vous donne quelques conseils dans cet article.

Etirez-vous pour supprimer vos raideurs matinales et réduire vos douleurs d'arthrose

3 - Éliminez les sources de stress de votre vie

Méditer régulièrement est un excellent moyen de réduire son stress et maîtriser ses mauvaises émotions
  • Vous êtes stressé au boulot ? Demandez vous pourquoi. Songez à changer de métier, d’équipes, de poste, de vie ! Il n’est jamais trop tard.
  • Votre couple vous cause de l’angoisse : renseignez-vous sur les méthodes d’amélioration. Lisez des livres de développement personnel. Agissez pour que la situation s’améliore.
  • Faites de la méditation quotidiennement.
  • Donnez votre énergie pour détruire avec ardeur vos sources de stress.
  • Soyez positif ! Prenez les choses du bon côté. En ce qui me concerne, l’arrivée de cette maladie n’a pas été un mal en soit. Bien au contraire. Elle m’a permis une vraie prise de conscience. Les actions ont suivi ensuite : changement d’alimentation, de métier, de vie.

Les trois piliers de la guérison, pour conclure

Le corps c'est comme un tabouret à trois pieds

Imaginez un tabouret à trois pieds. Vous avez beau avoir deux pieds costauds, si le troisième est faiblard, tout se casse la figure.

Pour guérir de l’arthrose, ou pour tout autre pathologie quelle qu’elle soit, il y a pour moi trois piliers à considérer :

Le corps, c'est comme un tabouret. Si un des trois piliers de se porte mal, tout se casse la figure.
  • l’alimentation, le meilleur des médicaments
  • les efforts physiques : le sport, notamment la muscu, et plus particulièrement au niveau des zones touchées par l’arthrose, les étirements, également essentiels.
  • le psychologique, il faut s’épanouir et limiter le stress. Je sais c’est facile à dire, mais c’est essentiel.
  • l’équilibre psychologique : réduisez au maximum le stress, les mauvaises émotions.  Soyez bien dans votre tête. Écoutez-vous.

A lire pour passer à l'action

2 thoughts on “Les 3 piliers naturels pour lutter efficacement contre l’arthrose

  1. Bonjour
    Merci pour votre article très intéressant
    Je suis tout à fait d’accord avec ce que vous dites. J ai moi aussi l arthrose cervicale depuis 2 semaines
    La je commence alimentation acido basique. Oméga 3 cartilage de requin en complément alimentaire…
    Bonne continuation

    • Bon courage à vous. N’oubliez pas le renfort musculaire ! Je vais rapidement sortir un article sur les exercices recommandés au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *