Qu’est ce que l’arthrose cervicale et 5 solutions pour se soigner

D’abord, quel drôle de truc que la colonne vertébrale

Pour  bien comprendre l’arthrose cervicale, il faut d’abord savoir comment est fait notre colonne vertébrale.

La colonne vertébrale est composée de 24 vertèbres, chacune ayant un grand trou au centre.  L’alignement des vertèbres les unes sur les autres est parfaitement droit et forme le canal central ou rachidien (image 1 ci-dessous) par lequel passe moelle épinière et nerfs. Ces derniers sont en quelque sorte protégés par les vertèbres. Par ailleurs, entre chaque corps vertébrale se trouve un disque intervertébrale (image 3 ci-dessous) qui n’est ni plus ni moins que du cartilage aidant au bon fonctionnement de notre colonne. Il permet l’amortissement des chocs et facilite le fonctionnement des articulations.

De petits trous de chaque côté de la colonne permettent aux nerfs de sortir du canal rachidien. Ils sont situés entre deux vertèbres. On les appelle les foramens intervertébraux (image 3 ci-dessous) .

Déjà, rien qu’avec ça, je me suis pris une petite claque en comprenant à quel point le corps est hyper complexe et très bien fait.

Quelques images tirées du web pour bien comprendre

1 – Le canal rachidien
2 – L’alignement des vertèbres
3 – Le foramen vertébral et le disque intervertébral

Où le bas blesse ?

Le corps est bien fait, oui. Seulement voilà. Nos modes de vie aidant, au court de notre existence, nos disques s’usent et nos os se déforment de sorte que le canal rachidien ou le foramen intervertébral se réduisent et ne jouent plus suffisamment ce rôle de garde-du corps de nos nerfs. Cette dégénérescence, si elle devient trop importante, va susciter la compression anormale des nerfs et donc être à l’origine de nos douleurs. C’est ce qu’on appelle de l’uncarthrose ou l’arthrose cervicale. Mais elle peut apparaître sur toute la colonne.

Donc sur le principe, l’arthrose cervicale est identique à l’arthrose des genoux ou des mains : usure du cartilage, déformation des os. C’est la source des douleurs qui est un peu différente.Mon article « Comprendre les mécanismes de l’arthrose pour mieux la guérir » vous aidera à y voir un peu plus clair.

https://www.physiotherapiepourtous.com/arthrose-cervicale/

Les symptômes peuvent aussi se traduire par des fourmillement ou des pertes de sensibilité.

En fonction de la vertèbre usée, les douleurs ou picotements ressentis seront localisées à différents endroit du corps :

 
  • C1 à C3  : douleurs dans le haut du crâne
  • C4 à C7 : douleur dans le bras et la main
  • Lombaires : irradiation dans les jambes

La colonne vertébrale

 

 

1 – Illustration d’une inflammation des nerfs occipitals donnant des douleurs de mal de crâne
2 – Illustration d’une sciatique

Maintenant que vous avez compris le principe et que tout est plus clair, il ne vous reste plus qu’à tout donner pour réduire vos douleurs. Des solutions existent pour ça, soyez rassurés. Il faudra motivation et volonté, certe. Mais croyez-moi, les résultats seront là au bout du compte.

Les causes

On ne va pas s’étaler sur les causes. Elles peuvent être multiples ! Le plus souvent l’arthrose survient lorsqu’on sollicite de manière très régulière et excessive une articulation. Le fait est qu’on naît pas tous égaux. Certains seront plus sujets que d’autres à l’arthrose. C’est comme ça.

En ce qui concerne l’arthrose cervicale, les causes sont le plus souvent dues à de mauvaises postures qu’on l’on prend au quotidien. Être assis pendant des heures devant un écran est mauvais. Pencher la tête à longueur de journée sur le portable n’est pas terrible non plus.

Comment réduire ses douleurs

Attention aux fausses solutions

Anti-douleurs, interventions chirurgicales dans le cas d’une osthéophyte, prothèse… toutes ces solutions vous aideront à réduire vos douleurs. Mais vous ne ferez que traiter les conséquences, et non pas les causes à l’origine de vos problèmes. Maintenant que vous connaissez le « pourquoi » du « comment » des douleurs cervicales, agissez directement à la source !

Donnez de l’air à vos articulations !

Redonnez de l’espace à vos vertèbres afin qu’elles jouent à nouveau leur rôle de protection des nerfs.

Changez de mode de vie

D’après moi, les vraies solutions consiste à changer nos modes de vie. Il faut changer nos mauvaises habitudes qui nous ont conduit à cette situation: mauvaises postures, stress, sport intense qui sollicite peut être trop votre articulation du cou, mauvaise alimentation … toute ces raisons sont la cause d’une arthrose cervicale parfois prématurée. Parlez en à votre kiné ou votre ostéo, il vous confirmera que de plus en plus de patients ont des problèmes de cervicales.

Soignez votre posture !

C’est certainement le meilleur conseil que je puisse vous donner dans cet article. Une mauvaise posture ponctuelle sera sans conséquence. Une mauvaise posture habituelle aura des conséquences désastreuses sur vos articulations.

Les mauvaises postures ont des conséquences désastreuses sur le corps sur à long terme

Cinq astuces pour se soigner

Voici 5 petites astuces super simples à mettre en place et qui vous permettront de réduire vos douleurs. Le plus dur est de lancer la locomotive. Une fois lancée, la sauce va prendre. Voilà le chemin du bien être.

L’alimentation, le meilleur des médicaments

La première, c’est l’alimentation. Il est plus que temps d’arrêter de manger des saloperies qui favorisent l’inflammation du corps. Remplacez les par des supers aliments anti-oxydants anti-inflammatoires qui vous aiderons à réduire vos douleurs. Ces pratiques sont à encrer profondément dans vos routines du quotidien si vous souhaitez voir un jour des résultats. Armez vous de patience. Si vous mangez depuis des années de la viande rouge (une championne de l’inflammation), des produits industriels et trop peu de fruits et légumes bio…, il faudra du temps avant que votre corps s’assainisse. Rendez-vous sur cet article pour découvrir 5 supers aliments essentiels contre l’arthrose.

Bougez-vous physiquement

La deuxième, astuce c’est l’exercice physique. Rien de pire pour des articulations usées, que de ne plus bouger :

  • le fascia s’ankyloserait . Le fascia c’est cette matière blanche visqueuse qui enrobe nos muscles, organes, canaux lymphatiques. Il est omni-présent dans notre corps et est probablement à l’origine de beaucoup de nos maux de dos (pour en savoir plus, lisez donc cet article et regarder le reportage d’ARTE pour bien comprendre)
  • la transpiration permet d’éliminer des déchets type toxines, acidités du corps (les copains de l’arthrose)
  • le renforcement musculaire est essentiel pour maintenir et soutenir nos os et articulation. Faite du gainage aussi souvent que vous le pouvez. Cela vous aidera à vous tenir bien droit. Rdv sur mon article Gainage et étirement, la solution pour guérir

Les étirements, tous les jours !

La troisième astuce concerne toujours la thématique physique du corps : étirez-vous tous les jours, voire matin et soir ! On néglige trop souvent les étirements au quotidien (pas seulement après le sport). Pourtant ils permettent de soulager bien des douleurs. Et surtout on se sens mieux dans son corps après une séance de stretching.

Les bains dérivatifs : le meilleur et le plus naturel des anti-inflammatoires

Le quatrième, moins commun : faites vous des bains dérivatifs plusieurs fois par jour, à l’aide de poches de gel placées au congel. Le bain dérivatif est une technique de guérison incroyable et hyper simple qui consiste à se rafraichir l’entre-jambe (le reste du corps doit être chaud). Cette technique, oubliée de puis longtemps a été à nouveau mis en lumière par France Guillain. Procurez-vous son livre de toute urgence ou rdv sur son site. Cette pratique permet de réduire l’inflammation de l’ensemble du corps en faisant légèrement baisser la température. Légèrement mais suffisamment pour faire des miracles.

Investissez dans un oreiller de compète

Enfin dernier conseil en or, achetez vous un oreiller de compète. On dort en moyenne 7 heures par nuit. Ce qui fait un total de 17 650 heures par an en moyennes. Je vous laisse imaginer les dégats d’une mauvaise posture à chaque nuit. A l’inverse, les bénéfices se feront vite ressentir. N’ayez surtout pas peur d’investir. Rendez-vous dans un magasins spécialisé. Testez le. Prenez soin de vous !

J’ai acheté le mien à la Maison de l’oreiller dans le 12ème. Un oreiller cervicale dont je ne peux plus me passer aujourd’hui. Ce conseil va évidemment de pair avec le matelas. L’investissement est plus conséquente mais c’est tout aussi important.

 

Ces précieuses pratiques doivent être mises en place un maximum de fois dans la semaine. Tous les jours est l’idéal. Encrez les dans votre quotidien. Créez vous des habitudes qui ne vous demanderons plus aucun effort à force de les pratiquer. Vos douleurs seront moindre. Cela a marché pour moi, ça marchera pour vous.

N’hésitez pas à laisser un commentaire pour nous raconter votre histoire ou poser vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *